Meilleures ventes

Offres spéciales

  • Pack Syrah

    Pack Syrah

    Cuvée Saint Sauveur 2014 - Vieilles...

    65,00 € 75,00 €

Un nouveau cépage dans le vignoble de l’Abbaye de Lérins : le choix du porte-greffe.

Un nouveau cépage dans le vignoble de l’Abbaye de Lérins : le choix du porte-greffe.

Depuis la fin du XIXème siècle, la plantation de nouvelles vignes est indissociable du choix d’un porte-greffe.

Pourquoi ? Quelles sont les contraintes ? Et sur quel porte-greffe notre choix s’est-il porté ? C’est ce dont nous avons choisi de vous parler aujourd’hui.

 

Un peu d’histoire ?

C’est en 1868 que le phylloxera, puceron d’origine américaine est découvert pour la 1èrefois en France, même si la maladie est observée quelques années auparavant. 

Cet insecte est ravageur ; il s’attaque aux racines des ceps de vignes en les piquant, ce qui provoque des tubérosités, qui tuent le pied de vigne en 2 ou 3 ans.

Il se propage également rapidement dans le sol. 

Ainsi en une dizaine d’années, le vignoble français a été décimé.

 

Pourquoi un porte greffe ?

Pour reconstruire le vignoble français (et plus largement européen, à peu près attaqué dans les mêmes proportions), il a fallu avoir recours au greffage des variétés de vignes françaises (non résistantes) sur des porte-greffes de variétés américaines, naturellement résistantes au phylloxera.

 

Le porte-greffe est la partie racinaire du futur plant de vigne. Il sert de support au greffon, la partie supérieure.

La pratique du greffage a largement été développée parce qu’elle permet d’allier la résistance au phylloxéra des porte-greffes américains et le caractère des cépages français, que l’on voulait continuer de valoriser. Il est important de souligner que le porte-greffe doit être adapté au sol de la parcelle destinée à la plantation.

 

Quelles contraintes pour notre choix de porte-greffe ?

Il existe un grand nombre de porte-greffes et le choix est déterminant dans la réussite de son exploitation.

Les critères de choix portent sur le type de sol et les objectifs de production.

 

Sur Saint-Honorat, plusieurs contraintes ont été décisives

-      Le sol ne présente pas d’excès de calcaire et n’induit donc pas de risque de chlorose,

-      Les conditions climatiques peuvent être extrêmes et nous pouvons avoir à faire face à des périodes de grande sécheresse, 

-      Des sols peu profonds nécessitent des porte-greffes vigoureux,

 

Et finalement, quel choix ?

Pour la plantation du nouveau cépage blanc dans le Vignoble de l’Abbaye de Lérins – le Vermentino – notre choix s’est porté sur un porte-greffe dont le nom de code est « R110 ».

Il offre une bonne résistance à la sècheresse, une résistance moyenne au calcaire, et une vigueur conférée forte, nécessaire dans des sols secs pour obtenir une production qualitative et équilibrée de la vigne.

 

Nous vous tiendrons évidemment au courant de l’évolution