Meilleures ventes

Offres spéciales

  • Pack Syrah

    Pack Syrah

    Cuvée Saint Sauveur 2014 - Vieilles...

    65,00 € 75,00 €

La mise en bouteille (ou embouteillage) dans le vignoble de l’Abbaye de Lérins

La mise en bouteille (ou embouteillage) dans le vignoble de l’Abbaye de Lérins

Ora et Labora : les vins de l’Abbaye de Lérins, fruits d’un travail de chaque saison

 

Taille, effeuillage, palissage, bâtonnage, ébourgeonnage… autant de termes pour marquer les étapes du travail de la vigne, un travail de chaque saison, dont nous vous parlerons, en temps et en heure, chaque mois sur ce blog.

 

 

Ce mois-ci, passons du côté des chais…

 

Nous allons vous parler de la mise en bouteille.

Chaque année, ce sont quelques 40 000 bouteilles qui sortent du chai de l’Abbaye de Lérins.

 

La mise en bouteille, étape ultime de fabrication du vin

La mise en bouteille est comme un passage de relais, celui de l’élevage au vieillissement

 

Avant d’être mis en bouteille, le vin subit de nombreux contrôles et ajustements.

Il est par exemple filtré ou collé pour améliorer sa limpidité.

Pour les vins de l’Abbaye de Lérins, nous procédons à une filtration sur plaque ou tangentielle.

 

La mise en bouteille, quels enjeux ?

Le vin doit être fin prêt ; les contrôles sont mis en place afin de garantir le produit final au consommateur.

- Les vins sont soutirés des fûts après un élevage de 18 mois sur les rouges et de 10 mois sur les blancs. Cet élevage long avec un faible pourcentage de fûts neufs permet une prise de bois respectueuse qui sublime le fruit et les arômes primaires des cépages de l’île.

- Afin de limiter son contact avec l’air, la bouteille est rapidement bouchée avec… paradoxalement des bouchons en liège qui permettent au vin de respirer une fois mis en bouteille :

o   l’oxygène, notamment sur les blancs, est un point critique de tout soutirage ou mouvement. A partir de 2017, les blancs sont soutirés à l’azote, gaz inerte qui permet de les protéger. L’embouteillage se fait avec une bouteille inertée à l’azote et avec une légère dépression dans le dégarni de la bouteille. Le vin n’est donc pas en contact avec l’oxygène.

o   Les vins de Lérins étant des vins de garde, un bouchon en liège de qualité va leur apporter par micro-oxygénation, due à sa porosité naturelle, de petites quantités d’oxygène de manière régulière et leur permettre une bonification en vieillissant.

Après la mise en bouteille, le vieillissement est la deuxième étape clef, le vin doit être conservé à température et hygrométrie constante pour lui permettre d’exprimer ses subtils arômes tertiaires.

Le saviez-vous ? depuis 1997, l’embouteilleur est responsable de l’hygiène des vins. 

 

Du côté du matériel ?

Compte tenu des coûts de transport de matériel dans notre terroir insulaire, nous nous sommes dotés de notre propre matériel d’embouteillage.

Quels vins avons-nous mis en bouteille en juin ?

 

Les vins que nous venons de mettre en bouteille sont issus des vendanges de 2015 pour les rouges et 2016 pour les blancs ; ils ont donc été élevés en fût et cuve inox de 10 à 18 mois. Ils sont assemblés et préparés pour la mise un mois avant.

 

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une excellente dégustation !